T140 M. Jean F (76) JANV 2015

Au printemps 2012 j'ai eu un Angor assez sévère. Quatre jours de soins intensifs, puis un suivi important pendant toute l'année et à la fin de l'hiver ma cardiologue me reconvoque pour revoir la situation. Là elle me dit que je n'échapperai pas à la pose de stents. Elle me donne rendez-vous pour le début mai.

J'ai pris à partir du 15 ou 16 avril du Galanga et surtout du Dictame et un peu de Fenouil.
Je vais à l'hôpital, et là elle repasse les examens et dit qu'elle n'y comprend plus rien. Il n'y a plus de traces d'artères bouchées. Elle dit que ce n'est pas possible, bouché comme c'était bouché ça ne peut pas disparaître comme ça, elle a regardé les examens précédents plusieurs fois avec son assistante elles n'ont rien compris. Et elle ajoute qu'il n'est plus question de poser des dilatateurs!

Rendez-vous pris pour 3 mois plus tard, toujours rien puis 6 mois, et en Décembre dernier elle me donne rendez-vous pour Décembre 2015! Mon médecin ne comprend pas non plus.

Je n'ai pas encore dit que j'avais pris quelques plantes, certains médecins n'aimant pas trop ça.

Je me porte très bien j'ai une activité assez importante que je fais facilement. Je recoupe du bois à la tronçonneuse, chose que la cardiologue m'avait strictement défendu de faire. Mais je sais qu'il ne faut pas trop tirer sur la corde de peur qu'elle ne casse! J'ai 83 ans depuis Décembre.

Retour à la liste des témoignages
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions générales d'utilisation, ainsi que l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et améliorer votre expérience utilisateur.