63450 COURNOLS

NDR DIFFUSION LA FONTBONNE
Abbaye de Randol
63450 COURNOLS
Tél: 04 73 39 31 00
Site internet: www.randol.org

Abbaye de Randol

Plus d’un visiteur, pensant trouver des ruines, est surpris de voir surgir devant lui un jeune monastère.
En ce lieu retiré, son architecture suscite curiosité et interrogation.
Le matériau moderne, par sa souplesse, a permis une belle maîtrise des volumes et, dans l’église, une large diffusion de la lumière. Les bâtiments sont disposés de manière à accueillir les visiteurs sans que soit compromise la vocation du moine : sa séparation volontaire d’avec le monde.

A l’intérieur, les divers lieux claustraux offrent un cadre très favorable à la vie quotidienne des moines.
Et, selon la tradition architecturale monastique, ces lieux convergent vers l’église.

1968 : Charte de fondation signée par l'évêque de Clermont et par le Père Abbé de Fontgombault (Indre) la vie bénédictine, absente d’Auvergne depuis la Révolution, sera restaurée à Randol.

1969 : Bénédiction de la première pierre.

1971 : Inauguration de la vie monastique.

1981 : Le monastère devient Abbaye (Congrégation de Solesmes).

1985 : Dédicace (consécration de l’église abbatiale).

Une règle de vie ancienne et contemporaine

L’idéal du moine est de vivre séparé du monde pour être plus directement uni à Dieu. Et c’est en Dieu qu’il est uni à tous.

Le moine bénédictin consacre donc toute sa vie à Dieu. Il demeure en permanence dans une petite communauté, une vraie famille dont la conduite matérielle et spirituelle revient au Père Abbé.

Au principe de la Règle :

- La recherche de Dieu.

Mais aussi :

- Judicieuse répartition des travaux manuels et intellectuels.

- Sens de la mesure et de l’adaptation aux hommes et aux circonstances.

- Art de vivre qui prend en compte l’homme dans toutes ses dimensions : personnelle et sociale, économique et spirituelle, liturgique.

- Vie fraternelle : - s’aimer les uns les autres, - respecter les anciens, - avoir de la sollicitude pour les jeunes.

Voilà qui dégage un admirable climat humain : celui de l’institution bénédictine quinze fois centenaire.

Le religieux bénédictin prononce les trois vœux habituels: pauvreté, chasteté, obéissance ; il y ajoute le vœu de stabilité par lequel il s’engage à vivre toujours dans le même monastère.

Lieu de rencontre

Dans l’église, c’est chaque jour et chaque nuit que la liturgie solennelle est célébrée.

Peut-être arriverez-vous à l’une des heures où les moines vont à l’église pour prier, et aurez-vous ainsi la chance d’assister à un office monastique. Si vous consentez à ouvrir votre cœur, à écouter

cette prière, à y «entrer», vous en percevrez sûrement la beauté qui élève l’âme.

Sans doute serez-vous dérouté par une langue, un chant, des rites inaccoutumés. L’explication ? Les moines prient encore comme ils l’ont appris de Saint Benoît, leur Père. Et cela dure depuis le début du sixième siècle.

Le chant grégorien orne la langue latine ; des gestes expressifs associent le corps à la prière d’adoration et au chant. Le moine prie sept fois le jour et une fois la nuit. «Sept fois le jour je chanterai votre louange, Seigneur; et au milieu de la nuit je me lèverai pour célébrer votre Nom» (Psaume).

Espaces de solitude

Solitude n’est pas isolement. L’isolement est toujours cruellement ressenti, même au milieu d’une foule.

La solitude apporte souvent plénitude et paix quand elle permet de s’approcher d’une source dont il sera d’ailleurs possible de faire ensuite bénéficier autrui.

Ce site vous est offert pour une brève cure d’esprit, d’âme et de corps, loin de l’agitation et du bruit. «Nouvelle frontière». Au-delà des lieux de rassemblement situés près de l’arrivée, vous êtes attiré par les grands espaces de recueillement qu’on trouve à Randol. Solitude bienfaisante pour le moine et pour le visiteur. A chacun de la sauvegarder. Un hameau est affecté pour partie au travail des moines et pour partie au séjour des retraitants. Si vous le traversez, ayez à cœur, s’il vous plaît, de ne pas l’envahir. Votre discrétion sera appréciée. Porté à l’admiration et au silence par ce site privilégié, vous y trouverez la présence du Créateur, et vous en repartirez sûrement meilleur.

Accueil

Le caractère religieux du domaine monastique, et très particulièrement de l’église, exige une grande qualité dans la tenue vestimentaire et dans le comportement, qualité qui est au bénéfice de tous.

L’église est ouverte pour tous les offices à partir de 6h. Chacun y a librement accès et peut assister aux Offices. Il est possible de se confesser.

Des visites guidées sont possibles pour les groupes, prévenir à l’avance.

Quelques dates...

Rogations avant l’Ascension, le 11 juillet fête de St Benoît, procession du 15 août après les Vêpres, 8 décembre : fête de l’Immaculée Conception.

Retraites

Toute personne de bonne volonté souhaitant faire un séjour pour se recueillir plus longuement et tout chrétien désireux d’approfondir sa foi, peuvent écrire au Père chargé de l’accueil.

Intention de Messe

Selon l’usage dans l’Eglise catholique, tout prêtre célébrant la Messe peut recevoir une offrande pour qu’il applique la Messe à une intention déterminée.

Ceci dans le but de servir la gloire de Dieu à travers le monde, d’assurer la subsistance des célébrants et de favoriser les intérêts spirituels des vivants ou des défunts pour lesquels le sacrifice eucharistique est offert.

A Randol ces intentions de Messe peuvent être dites par les moines prêtres, nous contacter pour avoir des informations plus précises à ce sujet.








Retour
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions générales d'utilisation, ainsi que l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et améliorer votre expérience utilisateur.