ÉPAULETTE FOURRURE DE BLAIREAU Douleurs articulations épaules et bras

ÉPAULETTE FOURRURE DE BLAIREAU
Douleurs articulations épaules et bras

Description : Pour une épaulette. Forme : losange
S'attache avec lacets de chaque extrémité.

Mode d'emploi : S'utilise toujours avec la fourrure en contact avec la peau.
Pour les bienfaits de cet article se référer aux écrits de Sainte Hildegarde de Bingen.

Entretien : Quand la fourrure est encrassée, la nettoyer au moyen de la 'Terre de Sommière', Ref BL001 p21 dans le catalogue.

'Le blaireau est chaud, il a des moeurs tranquilles il est mauvais, mais sans présomption il détient en lui des forces très puissantes, mais il ne fait pas grand cas de cette valeur qu'il a en lui, si ce n'est que, parfois, il la montre brusquement et s'arrête aussitôt : en effet, s'il la montrait sans arrêt, on pourrait la comparer aux forces du lion. Mais il n'a pas envie de montrer ses forces, si ce n'est que, de temps en temps, il les montre, dans la joie et l'exultation..'
PHYSICA Ch.XXVIII : LE BLAIREAU

EPAULETTE BLAIREAU A NOUETTES

Réf. BLEP En stock

Prix : 93,00 €




ÉPAULETTE FOURRURE DE BLAIREAU
Douleurs articulations épaules et bras

Description : Pour une épaulette. Forme : losange
S'attache avec lacets de chaque extrémité.

Mode d'emploi : S'utilise toujours avec la fourrure en contact avec la peau.
Pour les bienfaits de cet article se référer aux écrits de Sainte Hildegarde de Bingen.

Entretien : Quand la fourrure est encrassée, la nettoyer au moyen de la 'Terre de Sommière', Ref BL001 p21 dans le catalogue.

'Le blaireau est chaud, il a des moeurs tranquilles il est mauvais, mais sans présomption il détient en lui des forces très puissantes, mais il ne fait pas grand cas de cette valeur qu'il a en lui, si ce n'est que, parfois, il la montre brusquement et s'arrête aussitôt : en effet, s'il la montrait sans arrêt, on pourrait la comparer aux forces du lion. Mais il n'a pas envie de montrer ses forces, si ce n'est que, de temps en temps, il les montre, dans la joie et l'exultation..'
PHYSICA Ch.XXVIII : LE BLAIREAU